La viande australienne à ne pas manquer !

©VICUSCHKA

À l’image de sa population, la cuisine australienne est un savoureux mélange de traditions culinaires venues de partout. Mais depuis quelque temps, le « Bush Tucker » revient en force, avec pour principe de se nourrir des ressources endémiques du pays, l’occasion pour les voyageurs de faire de fabuleuses découvertes de viandes exotiques.

Le kangourou

Iryna-Melnyk

Cet animal emblématique pullule sur l’île où il est bien souvent considéré comme un nuisible. Cette viande australienne, très tendre, se retrouve sous toutes les formes (steak, viande séchée, saucisse) mais c’est préparée en wok avec une sauce chinoise qu’elle dévoile toutes ses subtilités gustatives. Dans cette recette typique, la viande est servie juste saisie avec des nouilles et une sauce à base de soja, d’oignon de poivron, d’ananas, de kiwi et de gingembre.

Le crocodile

zstock

Le crocodile sauvage, appelé « salties » par les locaux, est une espèce protégée. Celui que vous pourrez goûter est élevé dans les grandes fermes du nord du pays. Cette viande australienne est blanche et un peu filandreuse. On la trouve essentiellement sous forme de saucisses que l’on fait mariner, avant de les faire griller lors du traditionnel barbecue du dimanche. Il est aussi possible de le trouver cuisiné sous forme de ragoût, avec une sauce aux champignons.

L’émeu

zstock

Deuxième animal figurant sur les armoiries du pays, avec le kangourou, l’émeu australien ressemble à une autruche, mais dont la taille ne dépasse pas 2 m, pour un poids de 55 kg maximum. Souvent comparé à une grosse volaille, vous pourriez être étonné : sa viande est très rouge ! C’est préparé en carpaccio que vous l’apprécierez le plus.


Tour d’horizon sur la cuisine australienne :

Le vin australien

5 spécialités culinaires australiennes

L’incontournable barbecue australien