Top 5 de la gastronomie australienne !

©flyingrussian

La gastronomie australienne contemporaine associe les arts culinaires aborigène et britannique. Des influences méditerranéennes et asiatiques s’invitent également dans les cuisines australiennes. Découvrez les préparations les plus prisées et qui raviront certainement les palais des gourmets lors de votre séjour en Australie.

Meat pie

Le meat pie est une tourte copieuse d’origine britannique. Aujourd’hui, la préparation occupe une place importante dans la gastronomie australienne et néo-zélandaise. La tarte est tellement emblématique que les cuisines australiennes en prépareraient 50.000 par heure. La préparation d’une meat pie prend pourtant 2 heures moins quart. Ajoutez à cela un temps de cuisson de 1 heures 40 minutes, plus 1 heure de repos. Le résultat est en tout cas parfait : la viande est onctueuse et la sauce épicée ; le plat s’apprécie en outre pour ses carottes fondantes et sa pâte croustillante. Des variantes de cette pâtisserie emblématique sont retrouvées dans les snacks, les boulangeries et mêmes aux rayons frais des supermarchés. Parmi celles-ci figure la Pie Face ou la délicieuse Brioche Dorée australienne qui est une version revisitée de cette tartelette avec un smiley dessiné au-dessus. Elle peut avoir une garniture à base de viande ou être une recette typiquement végétarienne.

Auteur : Elenathewise

Fish and chips

Le fish and chips est aussi un plat d’origine britannique. C’est un mélange de filet de poisson frais frit (généralement dans la pâte) et de frites. Il peut également être servi avec du ketchup. En Australie, les poissons les plus prisés pour la préparation du fish and chips sont la morue, le barramundi ou encore le requin.

Auteur : myviewpoint

Vegemite

La vegemite illustre, elle aussi, la proximité de la gastronomie australienne avec celle du voisin néo-zélandais. Elle n’est pas sans rappeler la Marmite britannique. En effet, à l’instar de sa proche cousine britannique, la vegemite est une épaisse tartinade noire faite à partir de levure, de bière. Elle se démarque tout de même par l’utilisation de divers additifs et d’épices lors de sa préparation. La vegemite est par ailleurs salée, légèrement amère, maltée et riche en umami – un glutamate semblable en saveur au bouillon de bœuf. La vegemite est en tout cas idéale pour tartiner les sandwichs, les toasts ou encore les craquelins.

Auteur : Luc Cormier

Pavlova

La palvova est un dessert à base de meringue, qui tient son nom de la ballerine russe Anna Palvova. La croûte est croustillance, douce et légère à l’intérieur. La palvolva est habituellement garnie de fruits et de crème fouettée. Ce dessert a vraisemblablement été créé en l’honneur de la danseuse russe pendant ou après l’une de ses tournées en Australie et en Nouvelle-Zélande dans les années 1920.

Auteur : GreenArtPhotography

Lamington

Le lamington se constitue de carrés de gâteau éponge. Le dessert est presque entièrement recouvert d’un glaçage au chocolat (ou parfois à la framboise). Il est ensuite roulé dans de la noix de coco desséchée. Le mélange fin est absorbé par l’extérieur du gâteau éponge après un temps de repos, donnant au gâteau une texture particulière. Pour un goût plus prononcé, une couche de crème ou de confiture de fraise peut être tartinée entre deux moitiés de lamington. Les desserts sont habituellement vendus pour collecter des fonds au profit d’écoles ou d’œuvres de charité. Notez également que le lamington a des variantes. Notamment, une confection de taille similaire est connue en Afrique du Sud sous le nom d’Ystervarkies (comprendre « porc-épic »). La variante américaine de Cleveland, dans l’Etat de l’Ohio, s’appelle sobrement la barre de noix de coco. Bien d’autres desserts similaires au lamington sont connus en Serbie, en Bosnie-Herzégovine ou encore en Croatie.

Auteur : anna shepulova


Découvrez l’ensemble de la cuisine australienne :

Tout savoir sur le vin australien

L’institution du « BBQ »

Les viandes uniques à déguster en Australie